India-Serena

Métaphores du carré

Géométries

Cette première exposition inaugure une série de rencontres initiée par l’ambassade du Venezuela à Paris dont l’objet est de donner à voir au public, la géométrie dans l’art des artistes vénézuéliens et de créateurs vivant en France.

L’univers de l’art géométrique, dans son acception large, est un terrain fertile pour cette confrontation conceptuelle. Le Venezuela, comme Paris, sont des lieux d’invention et de production de premier ordre concernant tant les mondes de l’art concret que ceux du cinétisme.

Ces mondes qui participent d’un même univers créatif se sont souvent rencontrés à Paris; comme l’ont fait de nombreux artistes vénézuéliens avec leurs homologues parisiens.

Forts de leur culture et de leur expérience, ils ont apporté de leur Amérique une richesse considérable à la place artistique parisienne.

Pour autant ils n’ont pas délaissé leur terre natale, pour preuve leur importante production locale notament d’art monumental voir de fondations, mais ont su construire des ponts entre les deux rives océaniques qui induisent une proximité inversement proportionnelle à l’éloignement géographique.

C’est dans cet esprit de convivialité, bien intégré dans nos contrées respectives, que l’ambassade du Venezuela à Paris souhaite contribuer à matérialiser, par ces rencontres, une réalité vécue depuis plusieurs décennies et dont l’art géométrique figure comme axe majeur de création.

Pour cette première manifestation seront montrés les travaux d’une jeune et prometteuse artiste vénézuélienne vivant à Paris, India Serena, dont le travail en peinture se situe dans la mouvance construite et plus particulièrement sur les développements et « métaphores » du carré.

Les sculptures de Nathalie Delasalle procèdent d’une mise en volume de surfaces blanches. Ces oeuvres construites composent par l’incidence de la lumière qu’elles renvoient, de subtiles modulations.

Les oeuvres de Pierre Mavropoulos font partie d’une série dont l’essence est le carré tronqué se manifestant frontalement ou suggéré comme par anamorphoses. Cette recherche prend sa réalité dans des travaux de peinture ainsi que dans une recherche sur les synthèses de la lumière matérialisée par des pièces mises en lumière.

  • Lieu: Ambassade de la Republique Bolivarienne du Venezuela. 75116 – Paris.
  • Adresse: 11, rue Copernic (métro : Boissière ou Victor Hugo) Date: du 17/11/2011 au 30/11/2011
  • Heure: 18h30